Les fondateurs


Les origines


Le style Yoseishin Nippon Karate Do a vu le jour le 17 avril 2016 à Québec devant une assemblée de ceintures noires.

 

L’influence du karaté que l’on pratique actuellement a été hautement inspirée par Sensei Giancarlo Borelli Lucchesi qui a fondé le Yoseikan Karaté Do, par Hanshi Marc Asselin qui en a assuré le développement et Kyoshi Louise Chevalier, 8e Dan, qui a continué la mission poursuivie par ses maîtres.  Cette dernière, aidé par son élève Shihan Steve Dorion, 5e Dan, se lance dans une démarche de recherches de l’origine des kata du style pour en faire évoluer celui-ci d’où l’étymologie de Yoseishin :  « Développer la voie du karaté japonais dans un esprit de droiture ».

 

 

Généalogie simplifiée de Yoseishin :  

Les fondateurs ont suivi le concept d’apprentissage traditionnel japonais Shu ha ri dans la maîtrise de leur karaté et ce, depuis 1975.

 

 

Shu :

Ha :

 

Ri :

Entraînement uniquement à la technique (suivre les règles) :  «  je le fais »

Liaison de la technique à l'esprit en tant que dimension consciente (comprendre les règles) :   « je le pense »

Changement de la liaison entre technique et esprit qui devient non conscient (se détacher des règles, adapter) :  « je le sens »


Les valeurs fondamentales de Yoseishin :

  • La continuité d’une philosophie de droiture ;
  • Le respect des traditions martiales ;
  • Un esprit d’ouverture « qualité maîtresse d’un dojo, c’est ce qui fait la force d’un style » pour adapter notre karaté à la réalité d’aujourd’hui tout en conservant nos origines ;
  • L’étiquette japonaise (parler le même langage dans les dojo) ;
  • Le respect de soi et des autres, la loyauté, l’honneur, l’intégrité, la rigueur, l’humilité, et la fierté.
  • L’esprit d’unité (le sens de la famille) ;
  • Développer un sentiment d’appartenance ;
  • La recherche des origines dans les kata, la recherche du mouvement et du perfectionnement (enseignement de qualité).