Shihan Steve Dorion, Rokudan (6e dan)

Cofondateur du Yoseishin Nippon Karate Do

Membre du comité de certification

Membre du comité technique

 

Shihan Steve Dorion pratique les arts martiaux depuis 1985.  Il débuta ses premiers cours de karaté dans une activité parascolaire avec Kyoshi Réjean Bussières. Outre l’enseignement du Yoseikan Karaté-Do traditionnel, c’est la vision, la pratique et l’ouverture sur les différents styles d’arts martiaux de ce dernier, qui pousse et inspire le jeune karatéka à aller de l’avant avec cet art.

 

À partir de ce moment, c’est au Dojo Central Yoseikan, sous la supervision de Hanshi Marc Asselin et de Kyoshi Louise Chevalier, que sa passion se développe. Faisant partie des équipes de démonstration et de compétition junior, il se rendra de Toronto jusqu’à Boston pour gagner les précieux trophées. C’est en mai 1997 que le comité des grades de la Fédération Yoseikan Karaté-Do lui remet sa ceinture noire. Par la suite, pratiquant toujours le karaté, il s’intéresse au Iaïdo. Kyoshi Jacques Fournier lui décerna le grade de Shodan en mai 1999. À pareille date, il obtiendra son 2e dan de karaté des mains du fondateur du Yoseikan, Maître Giancarlo Luchessi Borelli.

 

Toujours en 1999, il est nommé coordonnateur de l’équipe de compétition de la Fédération Yoseikan et s’occupe de l’équipe de démonstration de la Fédération avec son partenaire de toujours, Shihan Rudy Duquet. Avec ce dernier, il commence à pratiquer le Yoseikan Jiu-Jitsu et il suivra des cours d’acteur-cascadeur avec ses élèves élites. On le verra également sur scène dans des prestations professionnelles avec son acolyte Shihan Duquet dans des spectacles au Centre des congrès de Québec. Le congrès des informaticiens, les remises de prix Fidéïdes et le spectacle du Sommet des Amériques de 2001 sont des productions où l’on a pu le voir en action.

 

L’ouverture vers les autres arts découverts dans les conventions de la World Kobudo l’amène à Hull, en Autriche et en France où il se produira en spectacle et où il montera sur le podium à toutes ses participations à la coupe du monde WKF. Il obtient le degré de 3e dan en mai 2002. C’est en 2004 que sera présenté la première du film Les Dragons Rouges mettant en vedettes Sifu Jocelyn Toy et auquel, les Shihan Dorion et Duquet et les élèves élites y seront vus dans un petit rôle d’action et scènes de combats.

 

Avec l’expérience de la participation à une quinzaine de compétitions par année depuis 1987, il s’implique dans l’organisation du Championnat de l’est du Canada avec Hanshi Marc Asselin. Ce dernier lui cédera les reines à partir de la 27e édition en 2006.

 

C’est en mai de la même année qu’il recevra son 4e Dan devant le comité des grades. Il enseigne déjà avec passion depuis 1997 au Dojo Central, et suite à la fermeture de ce Dojo en 2006, il se retrouve au Dojo Lebourgneuf. Il en prendra la responsabilité en 2007 et organisera, cette même année, un camp d’été pour son dojo. Son envie d’implication grandissant, c’est lors de l’assemblée générale des ceintures noires de la Fédération Yoseikan de septembre 2008, que Shihan Dorion sera élu par acclamation au poste d’administrateur au sein du conseil d’administration.

 

C’est en novembre 2008, des mains d’Hanshi Marc Asselin 9e Dan, qu’il recevra son titre de Renshi. Toujours actif en tant que compétiteur et arbitre, Shihan Dorion, participe encore, à ce jour, à plus d’une vingtaine de tournois par année. Il est d’ailleurs sacré pour la seconde fois, le meilleur compétiteur de la Fédération Yoseikan à la fin de la saison 2008-2009.

 

Le 10 décembre 2011, il reçoit son 5e Dan suite à une excellente performance devant le comité des grades ! Shihan Dorion a à coeur les traditions et c’est pourquoi chaque année, il fait un entraînement spécial avec ses maîtres, soit Hanshi Asselin et Kyoshi Chevalier.

 

En 2013, il est nommé pour faire partie du comité des grades de la Fédération Yoseikan ! Une simple logique dans son cheminement martial et dans son désir d’implication personnelle et d’uniformisation des techniques et katas du style.

 

Toujours excité de compétitionner, en juin 2013, il sera couronné triple médaillé d’or aux Championnats Canadiens WKA.

 

C’est devant le comité des grades de Iaïdo, avec Kyoshi Jacques Fournier en tête, le 4 mai 2014, qu’il réussit sont examen de 2e dan de cette discipline.

 

Lors du 40e anniversaire de la Fédération Yoseikan, le 31 mai 2014, des mains de sa lignée martiale complète:  Borelli / Asselin / Chevalier / Bussières, il sera nommé Shihan devant les 400 personnes présentes à cette superbe soirée de retrouvailles.  Selon la littérature, le Shihan est celui qui, avec son expérience, peut aider et conseiller les instructeurs.  Il est l’instructeur des instructeurs, il est accompli techniquement et mentalement et il est sur le chemin de la maîtrise.

 

Même après 30 ans dans le domaine, il est continuellement à la recherche de nouvelles expériences martiales. C’est pourquoi vous voyez continuellement Shihan Dorion dans différents séminaires et conventions d’arts martiaux, parfois pour y enseigner, mais surtout pour apprendre…